01/11/2005

Dans le chouchou, tout est bon...

... Ce n'est pas pour rien qu'on le surnomme "le cochon végétal". Appelé aussi c(h)ristophine ou chayotte, le chouchou fait partie de la famille des cucurbitacées. Ce cousin lointain du concombre a été importé du Mexique au XIXe siècle, et fait le bonheur des Réunionnais qui le dégustent à toutes les sauces !
Cette liane envahissante grimpe aux arbres ou aux barrières quand elle ne court pas sur le sol... Un parasite, oui, mais aussi et surtout un délice !
Le fruit est côtelé et recouvert de petites épines. On le déguste cru et cuit, salé ou sucré, farci, en gratin (avec sauce Béchamel, comme pour un gratin de chou-fleur), en salade, en beignets... Bref, vous l'avez compris, ce ne sont pas les idées qui manquent aux autochtones pour l'accomoder... L'extrémité des tiges se déguste également (on parle alors de "brèdes" de chouchou) de même que la racine (nommée "patate chouchou"). On en fait de savoureux gâteaux ou on les grille sous la cendre. Au choix du "Chef"...

Mais savez-vous que le "chouchou" de Salazie a connu son heure de gloire au début du siècle dernier ? C'est en effet la paille légère et douce fabriquée à partir de cette liane qui faisait le bonheur des élégantes en Europe et aux Etats Unis. Ces dernières complétaient leurs tenues d'une capeline... de chouchou... Le matériau était connu sous l'appellation «paille d'Italie» tout simplement parce que celle-ci transitait par la Grande Botte avant d'y être tressée... Cherchez bien au grenier dans la malle à souvenirs de votre grand-mère. Vous y trouverez peut-être une trace de ce passé révolu...


16:19 Écrit par Caro | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.