12/11/2005

Un peu d'exercice...

... Euh, quand je dis un peu d'exercice... je devrais plutôt dire une sacrée marche... Au Pas de Bellecombe, toutes les voitures trouvent refuge sur un vaste parking, et c'est là que l'aventure commence véritablement ! Mon amie Tatiana m'avait prévenue. La balade est difficile ! Moi qui manque vite de souffle, çà promet ! Elle nous a préparé des bouteilles d'eau sucrée, çà aide en plein effort... Nous voilà toutes les deux sur le sentier de la guerre. Des marcheurs émérites nous dépassent... Nous prenons notre temps pour atteindre le vaste enclos empli de lave figée. Plus de 500 marches sont à descendre... Je pense déjà qu'ensuite, il faudra les remonter !!!
Le chemin à suivre est balisé. En une petite demi-heure, on atteint le premier cratère : le Formica Leo qu'il est possible d'escalader en quelques minutes. Les plus courageux marchent entre 4 h 30 et 5 heures pour atteindre les cratères sommitaux Bory et Dolomieu. Autant vous l'avouer, j'ai jeté l'éponge avant... La remontée des escaliers descendus précédemment a été pour moi un vrai Chemin de Croix... La chaleur et le poids des sacs à dos ne facilitant pas la tâche... Je regrette un peu de ne pas avoir persévéré. Un jour prochain, après un bon entraînement, qui sait ???

15:02 Écrit par Caro | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

dur dur Mais avoue ça en valait la peine ? ;o)
Dis moi, il n'y avait pas une drôle d'odeur là haut ?

A 1467 m d'altitude, on domine toute la Guadeloupe et ses dépendances. Par temps clair, on peut distinguer la Martinique au-delà de la Dominique.

très gros bisous à toi ;o)

Écrit par : Patricia | 15/11/2005

Oui çà valait la peine... ... Tu as raison... Mais je ne sais pas si mes mollets étaient de cet avis ce jour-là (rires...).
Pour l'odeur, non pas spécialement. Par contre, à Santorin, il y a une forte odeur de soufre quand on visite le volcan de l'île toute proche...

Écrit par : Caro | 15/11/2005

Les commentaires sont fermés.