20/08/2007

L'enfer avant le paradis...

777Bon, j'exagère... mais quand même ! Pour nous, les Belges, ce n'est pas très facile de rejoindre les Dom Tom ! Il faut rejoindre Paris Orly et pour ce faire, vous avez le choix entre la bonne âme qui se dévoue et vous y conduit... ou le TGV Bruxelles-Midi - Roissy Charles-de-Gaulles, ensuite la navette de Roissy à Orly et enfin, enfin plutôt seulement, l'enregistrement de vos bagages. Bref, quand vous montez la passerelle de l'avion, vous avez presque l'impression d'être un peu arrivé à destination tant le chemin à parcourir jusque là fut LONG !!!

L'avantage, quand vous prenez un billet Air France combiné au service train, c'est que, dans le TGV, vous bénéficiez d'une place de rêve... en 1e classe ! Petit drink, bagagiste qui s'occupe de vos valises... Plutôt sympa ! Cà relaxe avant le gros stress parisien !

A bord du Boeing 777 affrêté par la compagnie, on reçoit de très bons repas avec vins et liqueurs (ce qui, de nos jours, n'est plus monnaie si courante...) et grâce aux écrans individuels, on peut à l'aise, regarder un film ou un documentaire, résoudre un quizz, suivre les infos... et bien d'autres choses ! Ajoutez à çà l'indispensable petit somme et je vous assure que les 7000 kilomètres qui séparent la "Métropole" de "Gwada" défilent à une allure incroyable !

Quelques heures plus tard, l'oiseau de métal se pose sur le tarmac de "Pôle Caraïbes", l'aéroport international de Pointe-à-Pitre.

Dans mon cas, ce fut, par 30° et une averse mémorable !!!

Les commentaires sont fermés.